J'ai une clef publique GPG que vous pouvez utiliser pour chiffrer les messages à ma destination. J'utiliserai sûrement aussi ma clef pour signer mes messages, alors importez-là tout ce suite, ce sera fait.

Le fichier qui contient la clef se trouve là : aurelien.bompard.key.txt .

Si vous êtes sous Linux, vous pouvez taper :

lynx -source http://gauret.free.fr/fichiers/aurelien.bompard.key.txt | gpg --import

Ca importera la clef directement. Vous pouvez aussi utiliser le document joint à cet article (aurelien.bompard.key.txt). Dans ce cas, il faudra l'importer par la commande :

gpg --import aurelien.bompard.key.txt

Cette clef contient trois identifiants :

  • aurelien.bompard (a) free (point) fr : c'est mon adresse principale
  • aurelienb (a) netcourrier (point) com : ca a été mon adresse principale pendant longtemps, mais je n'utilise plus cette adresse maintenant.
  • aurelien.bompard (a) laposte (point) net : je n'utilise presque pas cette adresse, c'était une erreur de l'ajouter à ma clef. Malheureusement, je ne peux plus l'enlever maintenant... :-(

Ces trois adresses m'appartiennent, vous pouvez donc signer les trois (après vérification bien sûr...)

Si vous préférez télécharger ma clef à partir d'un serveur de clef, vous pouvez utiliser pgp.mit.edu ou keyserver.net . L'identifiant de la clef est : 0x1B4259B3

La seule façon sûre de vérifier une clef est de comparer les fingerprints ; celui de ma clef est : 4832 1239 8C18 F5F3 C466 AE69 21A6 2396 1B42 59B3 (Astuce : les 8 derniers chiffre du fingerprint correspondent à l'ID de la clef).

Vous utilisez bien des enveloppes, alors pourquoi ne pas utiliser le chiffrement ?

Sous linux, c'est très facile d'utiliser GPG pour signer et éventuellement chiffrer ses messages. Sous Windows, c'est assez facile aussi, vous pouvez utiliser WinPT (non testé évidemment ;-) ) ou le plugin enigmail pour Mozilla.

Vous aurez toutes les infos pour débuter en lisant ces pages : http://www.vilya.org/gpg