Woah. Juste woah.

Un peu trop mélodramatique sur la fin, mais finalement, il a pas tort. On est dans la merde, on peut s'en sortir, mais on veut pas.