Je me souviens, étant petit, avoir été particulièrement marqué par l’histoire de l’Île de Pâques.

Je me souviens avoir été choqué par la quasi-extinction de ce peuple : « Quand on vit sur une île, comment peut-on être assez bête pour couper tous ses arbres juste pour faire des statues ! » me demandais-je. « Il faut vraiment être un peuple de barbares préhistoriques pour ne pas comprendre que ça va tuer tout le monde, ou alors avoir une religion si puissante qu’elle pousse au suicide collectif ! »

En effet, c’est difficile à comprendre.

Mais que dire alors de ceux qui, avec l’erreur de leurs prédécesseurs sous les yeux, refont exactement la même bêtise ?

Et dire que nous pensons avoir évolué depuis. Avons-nous seulement appris les leçons les plus essentielles de l’Histoire ?

Nous sommes tous des habitants de l’Île de Pâques. Notre île est juste un peu plus grande, et notre océan un peu plus froid.