Atlas, it's time for your bath
Creative CommonsAtlas, it’s time for your bath” par woodleywonderworks

Les écolos, quels chieurs

J’entends parfois dire que les écologistes font passer la Nature avant l’Homme, que c’est une honte, qu’ils veulent nous faire revenir à l’âge de pierre, etc…

C’est tout le contraire. Si on prend tous les hydrocarbures du sol, qu’on les brûle, et qu’on rejette tout les gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ça ne va pas détruire la Vie sur Terre. Même si on atteint 8 ou 10 °C de réchauffement moyen, on peut être absolument certain que toutes les espèces vivantes ne mourront pas. Les plus simples (et donc les moins spécialisées) verront peut-être même cela d’un bon œil, comme nos ancêtres on plutôt apprécié la disparition des dinosaures. Ceux qui sortiront leur épingle du jeu seront probablement les insectes, les végétaux simples comme la mousse, les plantes vertes, etc. Et bien sûr, les bactéries et les virus.

C’est difficile de mettre tous les écologistes dans le même panier, parce qu’il y a évidemment des avis et des points de vue différents. Mais globalement, ce que je défends, c’est justement la préservation d’un environnement vivable pour l’Homme et les autres espèces actuelles et futures, ainsi qu’un mode de vie “harmonieux” (ou “durable”) avec cet environnement. C’est tout. On est pas des masochistes, on est juste un peu moins « court-termistes ».

WARNING : Oil Addiction - causes climate change, funds violent extremism, damages health, reduces wealth!
Creative CommonsWARNING : Oil Addiction - causes climate change, funds violent extremism, damages health, reduces wealth!” par ~~ zorro ~~

Que faire

Je pense que chacun doit faire ce qu’il peut à son échelle. Comme disait Hubert Reeves : « la pollution ce n’est pas un gros problème, c’est 6 milliards de petits problèmes ». Voici, en tout cas, ce que moi je fais de mon côté.

Transports

Je prends les transports en commun plutôt qu’une voiture personnelle. Ça me prend plus longtemps (une fois et demie voire deux fois le temps) mais je préfère : je me suis acheté un appareil portable qui lit des vidéos, et je regarde des émissions que je télécharge sur mon PC (Zapping, Guignols, Groland, TED, Onion News Network, etc…). Je sauvegarde aussi certains articles intéressant que je trouve sur le net, et je les lis tranquillement dans les transports. Je pourrais aussi utiliser un téléphone avec un forfait Internet, ou un Netbook. Sans oublier le plus évident : un bon bouquin.

Au final, au lieu de perdre 30 minutes à m’énerver au volant, je gagne 1h en regardant des trucs que j’aurais regardé chez moi sinon. Tout bénef. Avoir un chauffeur, c’est quand même bien pratique. :)

Alimentation

J’essaye de manger moins de viande rouge, maximum deux fois par semaine. C’est tout à fait faisable. Il faut savoir qu’un kilogramme de viande rouge émet à peu près autant de gaz à effet de serre qu’environ 200km dans une voiture moyenne. La production de viande est très polluante, parce qu’il faut faire pousser la nourriture pour le bétail (avec engrais et pesticides), puis faire vivre la bête jusqu’à l’âge où elle pourra être découpée en morceaux, etc… (au passage c’est très inefficace comme manière de se nourrir). Et l’élevage intensif, ça amène à des abus très inquiétants.

J’essaye aussi d’acheter des produits bio de temps en temps. En plus d’être meilleurs (pour la santé et au goût), ils ont en général causé l’émission de moins de gaz à effet de serre, puisque l’agriculture est moins intensive.

J’achète autant que possible des produits qui ont le label “NF Environnement” ou son équivalent européen.

J’achète aussi parfois des produits de la marque Alter Eco, qui réalise une compensation carbone.

Habitation

Je suis en train de faire du lobbying pour baisser la température de référence de la chaudière au fioul de l’immeuble dans lequel j’habite.

Je coupe l’eau de la douche pendant que je me savonne (enfin, c’était facile à faire pendant l’été, on va voir si je tiens l’hiver…)

Consommation

Je met mon PC en veille quand je ne l’utilise pas (la nuit et pendant la journée au travail, quoi… :) )

J’évite d’acheter tous les gadgets divers et variés que mon inconscient de geek irrécupérable me pousse à acheter… ;-)

Au passage, j’y pense : quitte à acheter des produits manufacturés, autant acheter ceux produits en France : en plus d’éviter les délocalisations, vous diminuerez le transport nécessaire et vous profiterez du fait que notre électricité génère assez peu de gaz à effet de serre. Je préfèrerais ne pas entrer dans le débat du nucléaire ici parce que ce n’est pas le sujet, mais il faut savoir que l’immense majorité des pays du monde produit son électricité à partir de charbon ou de gaz.

Communication

Comme vous pouvez le constater, j’essaye aussi de me documenter sur le sujet de l’énergie et du climat, et de communiquer ce que j’apprends.

Earth Egg
Creative CommonsEarth Egg” par azrainman

Bilan Carbone

Mais comme le dit la citation : on ne peut améliorer que ce que l’on peut mesurer. Mesurer ses émissions de gaz à effet de serre est très difficile, puisque c’est omniprésent. Heureusement, il existe le Bilan Carbone, dont c’est précisément le rôle. Destiné à l’origine aux entreprises et organismes publics, il existe maintenant en version personnelle, accessible par internet. C’est un questionnaire assez long (mais on peut s’arrêter au milieu et reprendre plus tard) où on va poser des questions assez précises sur votre consommation alimentaire, la nature du chauffage de votre logement, vos moyens de déplacement, etc. A la fin, vous saurez sur quel “poste” il est prioritaire d’agir si vous voulez globalement diminuer votre empreinte écologique. Je suis convaincu qu’il est très important que tout le monde fasse son Bilan Carbone Personnel.

Personnellement, faire ce bilan m’a indiqué qu’il était très prioritaire de diminuer la consommation de chauffage. Comme je suis en copropriété avec une chaudière collective, que je ferme déjà mes radiateurs à fond pendant l’hiver, et que j’ai malgré tout plus de 20°C, je me suis tourné vers le syndic pour trouver une solution. C’est en cours.

Vous aussi, faites votre Bilan Carbone Personnel (c’est gratuit). Même si le changement climatique ne vous intéresse pas, ça vous indiquera au moins où vos dépenses vont augmenter quand le prix du pétrole augmentera.

Enfin, je m’auto-cite, non sans narcissisme, dans un grand élan poétique : « Le monde, c’est comme les toilettes publiques : il faut le laisser dans l’état dans lequel on aurait aimé le trouver. »